Classement par auteur

samedi 25 février 2017

Bernard Werber - Les Thanatonautes - 1994

* L'histoire :
L'homme a tout exploré: le monde de l'espace, le monde sous marin, le monde souterrain; pourtant il lui manque la connaissance d'un monde : le continent des morts. Voilà la prochaine frontière. Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexe, veulent relever ce défit et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d'astronautique les plus modernes, partent à la découverte du Paradis.

Leur dénomination? Les thanatonautes. Du grec thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur). Leur guide? Le livre des morts Tibétains, le livre des morts Egyptiens, mais aussi les grandes mythologies et textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu'étaient le dernier voyage et le "véritable" Paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir.

* Mon avis :
Werber, c'est le genre d'auteur que je choisis quand je suis dans une période où j'ai peu le temps de lire et où il me faut quelque chose de facile. Dans les semaines qui ont suivi la naissance de mon bébé, je ne me voyais pas m'arrêter de lire (question de survie dans ce quotidien déboussolant ?!) mais il m'était intellectuellement impossible de tenter la lecture d'un texte long et complexe ! Werber tombait à pic. J'avais par hasard récupéré L'Empire des anges dans la boîte à livres du village d'à côté mais je me suis aperçu qu'il s'agissait de la suite des Thanatonautes. Un petit tout à la médiathèque et le problème était réglé.
Passé cette présentation du contexte, que retenir de ma lecture ? Un thème passionnant, la mort, qui ne laisse personne indifférent. Des idées concernant l'au-delà originales et bien pensées. L'idée du voyage par des vivants dans l'au-delà bien amenées également. Mais un roman qui traîne en longueur et tourne en rond. Des personnages agaçants. Des encarts ennuyeux... (Je vais quand même lire la suite, sait-on jamais...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire